Au cours des dernières années, les injections de médecine esthétique sont devenues courantes et de plus en plus populaires pour leur capacité à embellir, harmoniser et rajeunir l’apparence du visage.

Ces injections attirent des individus de tous âges souhaitant perfectionner certains aspects de leur visage, viser une apparence détendue et reposée, ou atténuer et ralentir les signes du vieillissement.

Deux produits reconnus pour leur sécurité, leur fiabilité et leur efficacité sont couramment utilisés : la toxine botulique et l’acide hyaluronique.

Les injections d’acide hyaluronique et de toxine botulique constituent un outil essentiel de la médecine esthétique en raison de leur simplicité d’application (la procédure ne prend que quelques minutes en cabinet), de leur effet immédiat et de leur réversibilité, puisque ces produits sont totalement biodégradables.

Injection de Toxine Botulique

Objectif : diminuer la contraction musculaire du front et des muscles péri-orbitaires afin de réduire les rides de la partie supérieure du visage.

En médecine thérapeutique, l’injection de toxine botulique permet de corriger les asymétries du visage après paralysie faciale

Quelles sont les régions ciblées ?

La toxine botulique, aussi appelée botox, est principalement utilisée pour traiter le tiers supérieur du visage, à savoir :

  • Les rides du front
  • Les rides du lion, situées entre les sourcils
  • Les rides de la patte d’oie, localisées aux coins externes des yeux.

Quelle est la durée de l’effet ?

L’efficacité de la toxine botulique perdure pendant plusieurs mois avant d’être totalement résorbée par le corps.

L’effet commence à se manifester progressivement à partir de 2 à 4 jours suivant l’injection, et la pleine efficacité est atteinte au bout de 15 jours.

L’effet est à son maximum pendant 2 à 3 mois, puis commence à diminuer graduellement jusqu’à environ 6 mois.

Injection d’Acide Hyaluraonique

Objectif : apporter du volume au niveau de la vallée des larmes, des sillons naso-géniens, des lèvres et des pommettes afin de redonner de la rondeur et de l’harmonie au visage.

Quelles régions peuvent être traitées ?

Les régions fréquemment ciblées par les injections d’acide hyaluronique comprennent :

  • Les lèvres : l’acide hyaluronique peut être utilisé pour augmenter le volume des lèvres (souvent demandé par les jeunes patients), redessiner leur contour, équilibrer la bouche en cas de déséquilibre notable entre la lèvre supérieure et la lèvre inférieure, ou chez les femmes plus âgées, pour restaurer le volume perdu avec l’âge et renforcer le contour des lèvres pour prévenir ou réduire les rides. Le but est toujours d’obtenir un résultat naturel.

  • Les sillons nasogéniens : avec l’âge, ces sillons se creusent et sont souvent ciblés par des injections d’acide hyaluronique pour réduire leur profondeur et adoucir l’apparence du bas du visage.

  • Les plis d’amertume : comme les sillons nasogéniens, ces plis autour de la bouche peuvent donner un aspect vieillissant et sévère au visage. Les injections d’acide hyaluronique peuvent les estomper voire les effacer s’ils ne sont pas trop prononcés.

  • Les pommettes : avec l’âge, le visage perd de sa fermeté et les pommettes de leur volume. Les injections d’acide hyaluronique permettent de restaurer ce volume, donnant un effet liftant au tiers moyen du visage.

  • Les tempes : l’acide hyaluronique peut redonner du volume aux tempes qui se creusent avec l’âge.

  • La mâchoire ou « jawline » : les injections d’acide hyaluronique peuvent être utilisées pour restaurer l’ovale du visage et camoufler les bajoues chez les femmes plus âgées, ou pour redéfinir le contour de la mâchoire chez les femmes plus jeunes chez qui la démarcation entre le visage et le cou est peu définie.

  • Le menton : l’acide hyaluronique peut être utilisé pour avancer le menton chez les patients dont le menton est trop petit ou reculé. Cette intervention peut faire partie d’une profiloplastie médicale, associée à une injection de la mâchoire, du nez et/ou des lèvres.

  • Le nez : dans des cas spécifiques, l’acide hyaluronique peut être utilisé pour une « rhinoplastie médicale », permettant de camoufler une bosse sur le dos du nez ou de relever légèrement la pointe. La rhinoplastie médicale est destinée aux patients présentant de petits défauts ou qui ne souhaitent pas subir une rhinoplastie chirurgicale.

Combien de temps durent les effets de l’injection ?

La durée de résorption de l’acide hyaluronique dépend du type de produit utilisé. Les acides hyaluroniques les plus fluides, utilisés pour les rides superficielles et les lèvres, sont résorbés en 8 à 12 mois, tandis que les acides hyaluroniques les plus épais, utilisés pour augmenter le volume des pommettes, du menton et de la mâchoire, sont résorbés en 2 à 3 ans.

Il convient de noter que la durée de résorption peut varier d’une personne à l’autre, même pour un même produit.